AAC La société à l’ère du covid19 : causes, enjeux et conséquences d’une crise

APPEL À COMMUNICATIONS

RÉSUMÉ

  • Le 11 mars 2020, l’Organisation Mondiale de la Santé déclare que le Covid-19 constitue une pandémie pour l’humanité.
  • Le 11 mars 2021, plus de 2,5 millions de personnes sont décédées des suites du coronavirus dans le monde, et cette crise a engendré des bouleversements majeurs pour nos sociétés.
  • Les 10 et 11 mars 2022, l’Université de Tours organise un colloque international interdisciplinaire pour faire un bilan sociétal scientifique des deux années écoulées et évoquer les perspectives pour les années à venir.

La crise du Covid-19 a touché tous les pans de la société à tous les niveaux, et avec des conséquences sur le plan social, économique, juridique, politique, psychologique, éducatif, écologique, numérique, communicationnel, artistique, technologique, etc. Pour l’appréhender pleinement, il est nécessaire de l’analyser sous différents angles, que cela soit à un niveau individuel, collectif ou sociétal. Cette crise révèle plus que jamais les liens entre ces différents enjeux et avec nos modes de vie. Du point de vue de la recherche, cette crise est aussi le moyen de s’engager plus encore dans des approches scientifiques inter- pluri- et transdisciplinaires de ces questionnements afin de favoriser l’émergence de nouvelles perspectives quant à la façon dont nous envisageons la science et la façon de traiter les enjeux tels que ceux mentionnés.

“Le mot « crise » en Chinois est représenté par deux idéogrammes qui signifient danger et opportunité. Il y a toujours dans une crise la possibilité de changer, de s’ouvrir à autre chose, d’en comprendre les causes et d’essayer d’en tirer les conséquences. Elle peut être une prise de conscience qui nous permet de vivre autrement, tant au niveau individuel que collectif” (Frédéric Lenoir).

Ce colloque vise à stimuler la recherche sur les causes, les enjeux et les conséquences (positives et négatives) sur notre société de la crise liée au Covid-19. Les contributions attendues devront être originales et devront avoir pour objectif de rendre compte des impacts de la pandémie sur l’individu, en tant qu’acteur social, économique, citoyen, consommateur ou justiciable mais aussi sur nos sociétés. Cette manifestation est aussi l’occasion de s’interroger plus particulièrement sur les injonctions à la continuité et à la discontinuité pendant cette période de crise et d’en analyser les conséquences. La question de l’éventuelle transformation des modèles économiques, sociaux et sociétaux et des enjeux à la fois individuels et collectifs à l’œuvre peut être posée.

À titre indicatif, et sans qu’il s’agisse d’une liste exhaustive, les présentations pourront mobiliser des disciplines diverses (anthropologie, arts, médecine, sciences de l’éducation, sciences de gestion,  de l’information et communication, sciences juridiques, politiques et psychologiques, sociologie, etc.) et pourront traiter, entre autres, des sujets suivants :

  • Mieux comprendre les causes de la crise
  • Enjeux et modèles économiques
  • Réponses aux injonctions gouvernementales
  • Continuité et discontinuité en période de crise
  • Information et désinformation en période de crise
  • Conséquences individuelles, médicales, sociales et sociétales
  • Psychologie : effets négatifs et positifs
  • Education, pratiques, transformations
  • Pérennisation des mesures mises en place pendant la crise
  • Gestion des activités des secteurs privé et public
  • Modèles organisationnels et managériaux  
  • Des leçons à retenir ?
  • Vers de nouveaux modèles ?
  • Etc.

CONFERENCIERS INVITÉS

  • Eloi LAURENT, économiste à l’OFCE (Observatoire Français des Conjonctures Economiques), professeur à Sciences-Po et à l’université Stanford.
  • Patrick PERETTI-WATEL, sociologue à l’INSERM (Institut National de la Santé Et de la Recherche Médicale), laboratoire Sciences économiques & sociales de la santé et traitement de l’information médicale (SESSTIM), et à l’Observatoire Régional de la Santé Provence-Alpes-Côte d’Azur.

MODALITÉS DES COMMUNICATIONS

  • Les communications orales dureront 20 minutes.
  • Les posters seront présentés dans le cadre d’une session spéciale.
  • Les communications seront en langue française ou anglaise.
  • Les propositions de communications orales et affichées devront se faire sur www.sciencesconf.org et respecteront les modèles qui y sont mis à disposition.

Les propositions seront évaluées en double aveugle par les membres du comité scientifique, composé de chercheurs internationaux dans les différentes disciplines concernées.

Le colloque est envisagé, en l’état actuel de la situation sanitaire, en hybride. Les communications retenues pourront se faire soit en présentiel, soit en distanciel au choix du ou des communicants et communicantes. Si vous choisissez de communiquer en présentiel à Tours, l’organisation ne prend pas en charge vos frais de transport, d’hébergement et de repas à l’exception des pauses café indiquées dans le programme.

Soumission en ligne ici : https://covidetsociete.sciencesconf.org/user/submissions

  • 31.10.2021 : Deadline pour la soumission des résumés.
  • 15.12.2021 : Retour aux auteurs.
  • 01.03.2022 : Deadline pour la soumission des textes complets.
  • 09.03.2022 : Fin des inscriptions (obligatoires) en ligne à la même adresse dans la section correspondante.

Le fichier “résumé” en version Word, suivra le modèle fourni sur la plateforme et contiendra :

  • le titre de la présentation
  • le nom des auteurs, leur laboratoire et université de rattachement (pays)
  • un résumé d’une page maximum (bibliographie non comprise) avec la description de la thématique et de la problématique de recherche en lien avec le Covid-19
  • les propositions suivront un format “théorie/méthode/résultats/discussion” à l’exception des propositions en droit ou visant à apporter un éclairage théorique.
  • 5 mots-clés.

Le fichier “texte complet” demandé aux contributeurs et contributrices dont les présentations auront été acceptées par le comité scientifique sera en version Word et devra suivre le modèle fourni sur la plateforme.

PERSPECTIVES DE PUBLICATIONS

A l’issue du colloque, un ouvrage collectif est envisagé pour valoriser les communications orales et affichées et proposer un ouvrage collaboratif interdisciplinaire sur cette crise liée au Covid-19.

N’hésitez pas à diffuser l’appel à communications téléchargeable ci-dessous ou le lien de ce site auprès de vos collègues et des personnes qui pourraient être intéressées.
Merci d’avance.

TÉLÉCHARGER L’APPEL À COMMUNICATIONS COVID&SOCIÉTÉ


Catherine GAUTHIER

Catherine Gauthier Maître de conférences Associée en communication scientifique et environnementale Université Grenoble Alpes (UFR LLASIC Institut des Médias et de la Communication) Conservatrice du Patrimoine Naturel (Ville de Grenoble)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search