Journées d’études inaugurales du GER : Aix-en-Provence, 17-18 juin 2019

Ces premières journées d’étude ont un double objectif : présenter les dernières recherches francophones en cours sur la communication environnementale et constituer physiquement ce réseau.

Programme des journées d’études :


Inscrit dans l’espace public international dès les années 70, l’environnement est aujourd’hui à la source de multiples écritures, récits et débats dans nos sociétés. Il couvre désormais un périmètre discursif large et matriciel, où des notions comme l’écologie, la transition écologique, le développement durable, la responsabilité sociale des entreprises (RSE, qui inclut une dimension environnementale), l’anthropocène, et même l’effondrement, traduisent par prisme des réalités physiques, économiques, politiques, scientifiques mais aussi culturelles et symboliques liées mais différentes. Ces réalités sont repérables continuellement dans le champ de la communication, publique et privée, professionnelle, experte ou profane, stratégique ou spontanée.


Par rapport à ces thématiques, très vite les problèmes d’information ou de communication ont été pointés, à de multiples niveaux. Environnement, Science et Société sont imbriqués, et la communication environnementale est en même temps un facteur et un produit de cette imbrication. La pratique communicationnelle sur l’environnement, notamment dans sa dimension professionnelle et organisée, est observée souvent dans une situation proche de la double contrainte : reconnue et attendue comme un puissant levier de prise de conscience et de changement, mais portant le poids d’années de greenwashing et autres travers – sans parler des suspicions anciennes de propagande et de manipulation – qui ont entraîné une méfiance latente envers elle.


Ces premières journées inaugurales du GER Communication, Environnement, Science et Société se focalisent sur les questions, les relations, les tensions et les synergies qui existent entre ces quatre pôles clé. Nous voulons comprendre ensemble comment les SIC (sciences de l’information et de la communication) peuvent avoir une place dans l’analyse de cette imbrication, sur le plan des approches, des méthodologies et de la contribution théorique. Comment concrètement se développent, et comment peut-on développer, des formes d’interdisciplinarité et de collaboration entre disciplines ?


Nous voulons aussi réfléchir aux formes meilleures de contribution des SIC à la transition écologique, en conservant une attitude scientifique et objective : le défi de la relation entre recherche et engagement est donc à assumer, dans ce domaine aussi comme dans d’autres.

Lieu du colloque :

IUT Aix Marseille, 413, avenue Gaston Berger 13625 Aix-en-Provence cedex 1, Amphi Nord.

Contacts :

Céline Pascual Espuny, Aix-Marseille Université, celine.pascual@univ-amu.fr
Andrea Catellani, Université Catholique de Louvain, andrea.catellani@uclouvain.be


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search